Carte Blanche du PSG

La Première fois que je me rends au Parc des Princes voir un match du PSG j’ai huit ans et je suis trop petite pour bien voir ce qu’il se passe sur le terrain. C’est mon grand-père qui m’emmène, il me décrit tout ce qu'il se passe sur le terrain.

C’est exactement vingt ans après que je suis invitée dans le cadre de la Carte Blanche Photographique du PSG  à poser mon regard sur le club.

Tout de suite j’ai envie de travailler avec les supporters. De montrer leur diversité, dans le stade et en dehors. Spontanés ou au contraire mis en scène, les portraits ne cherchent pas à donner une vision exhaustive des supporters du PSG. L'idée est au contraire de montrer qu'il y a autant de manières de soutenir le club que de personnes. C'est une foule aussi unie que disparate.